Type de regime vegetarien

Consultez un diététiste professionnel de Saine alimentation Ontario. Ce que vous devez savoir au sujet des régimes végétaliens. Ce que vous devez savoir pour aider un enfant végétarien à grandir en santé. Les diététistes donnent des conseils fiables qui changent la vie sans se laisser influencer par les modes.

Regimenes o sistemas politicos de guatemala

Vous voulez libérer le potentiel de la nourriture? Communiquez avec une diététiste. Accueil Articles Végétarisme.

Légumineuses : lentilles, pois et haricots secs Grains entiers : quinoa, sarrasin Noix et graines : amandes, noix de Grenoble, noix de cajou, graines de sésame, graines de lin. Zinc Le zinc joue un rôle dans la guérison des blessures et aide le système immunitaire à combattre les virus. Avec un peu de préparation, un régime végétalien peut fonctionner pour tout le monde.

Article Quelle est la différence entre les acides gras oméga-3 et oméga-6? Article Plan de menu pour le diabète. Article Mangeurs capricieux : questions fréquentes. L' Allemagne et l'Italie compteraient ainsi respectivement 8 et 6 millions d'individus végétariens [ ]. Les États-Unis en comptent 25 millions.

Bodhgayaville sainte du bouddhismeà la demande des moines bouddhistes — et de l' acteur Richard Gere [ ] —, pourrait devenir aussi une zone strictement végétarienne d'un point de vue juridique [ ]. Les femmes indiennes sont plus nombreuses que les hommes à être végétariennes. De même, les habitants du sud de l'Inde le sont plus souvent que leurs compatriotes du nord, même si la réputation végétarienne de certains États comme le Tamil Nadu est en grande partie un cliché occidental [ ].

Le végétarisme est un régime alimentaire qui ne comporte pas plus de risque de carence qu'un régime alimentaire omnivore s'il est suffisamment diversifié. Pour les végétalienscette diversification doit concerner principalement les sources de protéines, celles des légumineuses étant plus riches en lysine que celles des graminées. Selon leur exposition au soleil, un complément de vitamine D peut également être nécessaire. Comme dans d'autres régimes alimentaires, des carences nutritionnelles en certains nutriments peuvent apparaître si l'alimentation n'est pas suffisamment variée [ ].

Comme dans tous les régimes alimentaires, les apports d'un régime végétarien doivent être principalement constitués de protides, glucides et lipides mais également comporter certaines substances comme les vitamines et minéraux en petites quantités.

Les fibres quant à elles ne sont pas assimilables lors de la digestion mais participent à son bon déroulement. Les protéines sont des polymères constitués de molécules plus petites, les acides aminés. Il existe vingt acides aminés différents dont huit sont dits essentiels chez les humains adultes neuf chez les nourrissons. Ces acides aminés essentiels ne peuvent être synthétisés par l'organisme à partir d'autres molécules et doivent être apportés par l'alimentation.

Pratiquement toutes les protéines, qu'elles soient animales ou végétales, contiennent les vingt acides aminés, donc en particulier les huit acides aminés essentiels, mais les céréales blé, riz, maïs… tendent à être pauvres en lysine et isoleucine et les légumineuses haricots, lentilles, petits pois, pois chiches… pauvres en méthionine et tryptophane [ ].

Les cultures traditionnelles n'ont pas attendu l'avènement des nutritionnistes pour découvrir et utiliser les vertus de ce mélange. Maïs et haricots secs en Amérique du Sud, riz et lentilles en Inde, riz et soja en Asie du Sud-Est, couscous et pois-chiche dans le Maghreb En Europe, l'utilisation du haricot sec ou flageolet en association avec les céréales se retrouve partout, notamment dans nombre de recettes italiennes [ ].

Divers aliments végétaux contiennent tous les acides aminés essentiels en de bonnes proportions, par exemple le sojale quinoale chènevis et les amaranthes. Les végétaux tels que les céréales, racines, fruits et légumes sont très riches en glucides.

Comme dans tout régime alimentaire, il faut minimiser les apports en sucres simples et privilégier les apports en sucres lents. En effet, les sucres simples, et notamment le saccharoseappelé couramment sucre, consommés en excès sont susceptibles d'entraîner une prise de poids et le développement de maladies comme le diabète. La plupart des fruits cependant, bien que riches en sucres simples apportent également beaucoup de vitamines et de fibres [ ].

Par contre, les confiseries, confitures, peuvent ne pas contenir de substance d'origine animale mais n'en sont pas moins, en raison de leur richesse en sucres simples, à consommer en petites quantités. Les apports en lipides ne sont pas problématiques dans le cadre d'une alimentation végétarienne ou végétalienne. En effet, la seule carence possible peut provenir de l'absence de certains acides gras insaturés dits essentiels car non produits par l'organisme.

C'est par exemple le cas de l'acide linoléique [ ]. Or, la plupart des huiles végétales permettent un apport suffisant en ces acides gras essentiels.

Les graisses d'origines végétales sont par ailleurs bien plus saines pour l'organisme que celles qui proviennent des animaux, car elles préviennent les maladies cardiovasculaires [ ] et préviennent l'apparition d' athérosclérose [ ].

Essentielles au bon déroulement de la digestion intestinale, les fibres alimentaires se trouvent quant à elles en grande quantité dans presque tous les fruits, légumes et céréales. Les brocolis et d'autres types de choux sont également riches.

Les fruits oléagineux comme les amandes natures ou sous forme de purée et les fruits secs comme les figues sont aussi riches en calcium. Certaines eaux minérales, ainsi que l'eau du robinet dans certaines régions, sont elles aussi une source importante. Les purées d'oléagineux comme la purée d'amandes complètes ou de sésame contiennent de grandes quantités de calcium. Le lait de vache est une source riche pour les lacto-végétariens.

Les légumineuses telles que lentilles, haricots ou pois sont de bonnes sources de fertout comme les purées d'oléagineux amandes, sésame…la mélasse ou le sucre complet.

Bien qu'il soit non héminique, le fer d'origine végétale est bien absorbé par l'organisme grâce à la vitamine C. Pour autant les végétariens ne sont pas à l'abri des carences en fer [ ] pouvant affaiblir le système immunitaire [ ]et en calcium [ ].

Les algues marines et le sel iodé sont des sources notables d' iode dans l'alimentation. Les végétaux en sont une source aléatoire, leur richesse en iode dépendant de celle du sol où ils poussent. Le magnésium se trouve dans les légumes et fruits comme les bananes et les amandes.

Le sélénium est présent dans les champignons, les endives ainsi que l'ail. Dans le monde végétal, le zinc se trouve principalement dans les noix et amandes. On en trouve également dans les produits laitiers. De nombreux oligoéléments, minéraux et éléments chimiques, parmi lesquels figurent le fluor, le cuivre, le chrome ou le brome, sont présents dans l'eau minérale ou de source.

La vitamine C se trouve en abondance dans les fruits et légumes. La vitamine D est très peu présente dans les végétaux, mais elle est fabriquée par la peau lors de l'exposition au soleil. La vitamine D d'origine végétale se trouve aussi parfois en supplémentation dans certains aliments du commerce. Les huiles végétales et le son de blé sont d'excellentes sources de vitamine E.

Les légumes verts et les laitages contiennent de la vitamine K en grande quantité. La provitamine Aprésente dans de nombreuses tubercules et racines, est convertie en vitamine A dans les parois de l'intestin.

Type de regime vegetarien

Mis à part la vitamine B 12 cf. Les légumes, céréales, légumineuses et noix en renferment en bonnes quantités. Un risque de carence demeure même pour les ovo-lacto-végétariens [ ]. Dans le cas d'un régime occidental typique, les produits laitiers constituent généralement la principale source végétarienne de vitamine B 12compléments et produits enrichis mis à part [ ].

Normalement, dans le corps humain, deux groupes de bactéries peuvent synthétiser des quantités importantes de vitamine B 12 dans l'intestin grêle Pseudomonas et Klebsiella sp. Une carence en vitamine B 12 peut être la conséquence d'un régime végétarien ou végétalien excluant tout produit animal sans suppléments [ ].

Le foie étant une réserve abondante de vitamine B 12il faut parfois plusieurs années avant qu'apparaissent les premiers symptômes d'une anémie mégaloblastique ou Macrocytose [ ].

Selon une étude allemande de1 végétarien sur 3 et presque 1 végétalien sur 2 sont carencés [ ]. Tandis que tous les aliments issus du règne animal contiennent des quantités satisfaisantes de B 12peu de plantes en contiennent suffisamment [ ].

Certains produits comportent de la vitamine adjointe, tels que des galettes de céréales, des boissons douces ou certains laits de sojala marmitela vegemite Quelques produits, tels certaines algues, sont parfois présentés comme de bonnes sources de vitamine B Or ces algues vertes contiennent exclusivement ou majoritairement une forme non active de vitamine B 12 Corrinoïde inactif.

La spiruline sous forme de tablettes semble ainsi ne pas répondre aux besoins du régime végétalien. Cependant, des études ont montré que d'autres algues comportaient une proportion non négligeable de vitamine B 12 active donc bio-disponible cobalamine [ ]. On peut citer une étude indienne [ ] ainsi qu'une étude japonaise [ ]qui démontre la présence de vraie vitamine B 12 dans les tablettes de chlorella ainsi que dans le nori ou laver Porphyra umbilicalis pourpre et vert.

Il a été toutefois montré que la consommation de nori ne permettait pas de résoudre une carence en vitamine B 12et aucune étude n'a à ce jour confirmé la biodisponibilité de la vitamine B 12 provenant de la chlorella chez l'homme [ ].

Les auteurs de cette étude orientent aujourd'hui leurs recherches sur une éventuelle origine génétique de ces déficits observés en vitamine B 12 [ ]. À long terme, une carence en vitamine B 12 est néfaste pour l'organisme. Les conséquences les plus fréquentes sont des troubles hématologiques anémie de Biermerune fatigue généralisée, des troubles digestifs ou des troubles neurologiques [ ][ ].

Des cas rares de dégénérescence de la moelle épinière sont signalés [ ][ ]. En entraînant cette carence, les régimes végétariens et végétalien sont aussi des facteurs aggravants en cas de tuberculose [ ] et peuvent l'être en cas d'accident de décompression [ ].

Un nouveau-né carencé développera un certain nombre de déficiences [ ] au bout de quelques mois retard de croissance, perte musculaire, détérioration de la vision, retard social Les personnes âgées sont également une population à surveiller car la vitamine B 12 peut être digérée plus difficilement avec l'âge [ ].

Selon l'ouvrage de John Robbins, The Food Revolutionles végétariens et végétaliens vivraient en moyenne 6 à 10 ans de plus que le reste de la population. De nombreuses statistiques et études indiquent que le régime végétarien diminue les risques de développer des pathologies cardio-vasculaires [ ]certains cancers [ ]l' ostéoporosel' asthmel' arthrite [ ]le diabète [ ] et l' obésité [ ][ ][ ]. Une consommation très excessive de viande et d'abats est également associée à l'apparition de la goutte accumulation d' acide urique.

Pour autant l'avantage des régimes végétariens et végétaliens ne ressort pas toujours quand les scientifiques les comparent à des régimes non végétariens d'individus attentifs à leur santé [ ][ 9 ][ 10 ]. Une étude autrichienne [ ] obtient même que les végétariens peuvent être en moins bonne santé plus de cancers, d'allergies et de problèmes mentaux, mais moins d'incontinences urinaires que les non-végétariens, mais elle est contestée [ ][ ].

Plusieurs essais cliniques ont démontré que les habitudes alimentaires végétariennes abaissent la tension artérielle. En moyenne, les végétariens consomment une proportion plus faible de calories provenant des lipides en particulier des acides gras saturésmoins de calories totales, plus de fibresde potassium et de vitamine Cque les non-végétariens.

Les végétariens ont généralement un indice de masse corporel inférieur. Ces caractéristiques et d'autres facteurs de style de vie associés à un régime végétarien peuvent contribuer aux résultats positifs sur la santé — qui ont été identifiés chez les végétariens.

Department of Agriculture and the U. Department of Health and Human Services [ ]. Les activités scientifiques dans le kool rides auto parts du végétarisme sont passées des préoccupations au sujet de l'adéquation nutritionnelle, à celle d'enquêter sur les prestations de santé et la prévention des maladies [ ].

Les régimes végétariens offrent des niveaux plus faibles de graisses saturéesde cholestérol et de protéines animales, et des niveaux plus élevés d' hydrates de carbonede fibrede magnésiumde potassiumde folate et d' antioxydants comme la vitamine C et Eet de composés phytochimiques [ ][ ]. Des préoccupations nutritionnelles encouragent aussi les régimes favorisant les fruits, les légumes et les céréales et minimisant la viande et l'absorption de lipides sans toutefois les interdire [ ].

Le végétarisme pourrait provoquer des carences en vitamine B 12 [ ] et D, ou en fer [ ]. Mais la théorie selon laquelle la grande quantité de fer contenue dans les nourritures animales serait facilement absorbable est controversée également [ ].

10 sortes de végétarisme

D'autres études classent la viande parmi les facteurs probables favorisant les cancers colorectaux [ ][ ]sauf dans le cas d'une consommation modérée 50 g par jour [ ]. Plusieurs méta-études jugent cependant les données statistiques insuffisantes pour conclure [ ][ ][ ]. Plusieurs études attribuent l'effet cancérigène des viandes transformées à l'ajout d'agents de conservation à base de nitrites [ ][ ][ ] absents dans la viande fraîche [ ].

Les nitrites sont des précurseurs d'une famille de composés cancérigènes: les nitrosamines [ ][ ]. L'exposition aux nitrosamines, associée à la consommation de viande et de poisson transformés — dont en particulier les produits fumés [ ] — augmente le risque de cancer de l'estomac [ ]. La fondation Cancer Research UK affirme qu'il n'y a pas de lien entre la viande blanche et fraîche et le cancer, les causes étant le pigment rouge de la viande, les nitrites ajoutés dans la viande industrielle et le mode de cuisson à haute température qui génère des acides aminés dangereux pour le colon [ ].

Une étude publiée en identifie la consommation de protéines de viande rouge en haute quantité et de produits laitiers comme un facteur de risque de mortalité, mais cette association n'est observée que pour les patients présentant un autre facteur de risque surpoids ou obésité, consommation élevée d'alcool, tabagisme, sédentarité [ ].

La consommation de viande serait un facteur aggravant en cas de désordre métabolique [citation nécessaire]. Le mode de cuisson de la viande comme des aliments végétaux semble effectivement jouer un rôle important dans leur potentiel cancérigène.

Deux composés, l' acrylamide et le benzopyrèneproduits par les cuissons à hautes températures friture [ ][ ][ ] — en particulier pour les produits de pomme de terre frits —, cuisson au contact de la flamme [ ] — en particulier pour les viandes sont plus particulièrement cités parmi les facteurs de risques reconnus. Le 26 octobrele centre international de recherche sur le cancer organisme dépendant de l'OMSa classifié la viande transformée en tant que cancérogène certain groupe 1et la viande rouge en tant que cancérogène probable groupe 2A sur la base d'indications limitées ne pouvant exclure l'effet d'autres facteurs ou une illusion statistique [ ][ ].

Quatre mesures à prendre pour avoir un régime végétalien équilibré

Étant donné les similitudes des symptômes la démence et les causes de ces pathologies graves que sont la maladie de Creutzfeldt-Jakob équivalent humain de l' encéphalopathie spongiforme bovine et celle d' Alzheimer qui sont deux maladies neurodégénératives caractérisées par l'accumulation d'agrégats de protéines — quoique de types différentes [ ] — formant des dégénérescences au niveau cérébralquelques études cliniques tendent à démontrer que la consommation de viande poissons compris [ ] en grande quantité favoriserait le développement de la maladie d'Alzheimer [ ][ ][ ][ ][ ].

On invoque notamment dans certaines études le rôle de la méthionine, transformé en homocystéine par le métabolisme intermédiaire. Une hyperhomocystéinémie est un facteur augmentant le risque cardiovasculaire, et semblerait jouer un rôle dans l'apparition de la maladie d'Alzheimer. Cependant il est nécessaire de rappeler que la méthionine est un acide aminé tout à fait indispensable à la vie, qui lorsqu'il est consommé dans les quantités habituelles ne pose aucun problème de santé publique.

Ce faisant, les populations indiennes pratiquant le végétarisme depuis des générations ont un taux d'individus touchés par la maladie d'Alzheimer qui est le plus faible enregistré de par le monde [ ][ ]. Une étude de a évalué la relation entre régime alimentaire et risque de cataracte au Royaume-Uni.

Ce risque se réduit légèrement chez le groupe qui en consomme des quantités modérées. En d'autres termes, ils ont une vie mentale assez complexe pour que ce qui leur arrive leur importe.

Seul le langage des droits est apte à exprimer l'exigence de ne pas leur infliger des dommages sans des raisons contraignantes. Il s'ensuit que les animaux sont des sujets d'une vie et qu'ils sont des titulaires de droits, même s'ils ne le savent pas. Il n'admet de transgression au principe de non -dommage que dans des cas soigneusement définis d'auto-défense.

La puissance publique doit protéger impartialement ces droits, indépendamment de toute conception du bien et du mal [ ]. Notre reconnaissance de ce droit fondamental signifie que nous devons abolir — et non pas simplement réglementer — les pratiques établies d'exploitation animale, parce qu'elles supposent que les animaux sont la propriété des humains.

Nous considérons que le pas principal vers l'abolition que chacun de nous peut franchir consiste à adopter un mode de vie végan et à éduquer le public sur ce mode de vie [ ][ ]. La distance qui existe entre la création des chambres à gaz à la Hitler et les camps de concentration à la Staline n'est que d'un pas, car tous ces actes ont été perpétrés au nom d'une justice sociale et il n'y aura aucune justice tant que l'homme empoignera un couteau ou un pistolet pour détruire des êtres plus faibles que lui.

Dans le même sens, Charles Pattersonrésumant la pensée de Theodor W. Il faut indubitablement croire aussi qu'ils sont sensibles aussi bien que nous au bien et au mal, c'est-à-dire au plaisir et à la douleur, ils sont nos domestiques et nos fidèles compagnons de vie et de travail, et par ainsi il faut les traiter avec douceur.

Bénies soient les nations qui les traitent bénignement et favorablement, et qui compatissent à leurs misères, et à leurs douleurs, mais maudites soient les nations qui les traitent cruellement, qui les tyrannisentqui aiment à répandre leur sanget qui sont avides de manger leurs chairs.

C'est seulement lorsque nous nous préoccupons de la totalité des êtres sensibles que notre moralité atteint son plus haut niveau. Ce type de végétarisme est souvent associé avec le mouvement de Libération animalequand bien même tous les végétariens éthiques ne souscrivent pas à cette notion de droit de l'animal.

Y a-t-il loin de ce crime au dernier des crimes, l' homicide? N'en ouvre-t-il pas le chemin? Dès lors, selon ce mouvement, le spécisme est une discrimination arbitraire fondée sur l'espèce, tout comme le racisme est une discrimination arbitraire fondée sur la race et le sexisme une discrimination arbitraire fondée sur le sexe.

Un jour viendra peut-être où on reconnaîtra que le nombre de pattesla villosité de la peau ou la terminaison de l'os sacrum sont des raisons également insuffisantes pour abandonner un être sensible au même sort.

Mais, à supposer même qu'il en soit autrement, que s'ensuivrait-il? Car n'est-ce-pas le mythe de la dignité exclusive de la nature humaine qui a fait essuyer à la nature elle-même une première mutilation, dont devrait inévitablement s'ensuivre d'autres mutilations?

Et en restant aveugle à cette propriété commune, on a donné champ libre à tous les abus. Jamais mieux qu'au terme des quatre derniers siècles de son histoire l'homme occidental ne put-il comprendre qu'en s'arrogeant le droit de séparer radicalement l'humanité de l'animalité, en accordant à l'une tout ce qu'il refusait à l'autre, il ouvrait un cercle maudit, et que la même frontière, constamment reculée, servirait à écarter des hommes d'autres hommes, et à revendiquer au profit de minorités toujours plus restreintes le privilège d'un humanisme corrompu aussitôt né pour avoir emprunté à l'amour-propre son principe et sa notion.

Toutes ces explications, selon lesquelles la nature est cruelle et donc nous sommes en droit d'être cruels, sont hypocrites. Rien ne prouve que l'homme soit plus important qu'un papillon ou qu'une vache. Je considère le fait d'être devenu végétarien comme la plus grande réussite de ma vie. Je ne prétends pas sauver beaucoup d'animaux de l'abattoir, mais mon refus de manger de la viande est une protestation contre la cruauté… Personnellement, je ne crois pas qu'il puisse y avoir de paix dans ce monde tant que les animaux seront traités comme ils le sont aujourd'hui.

La surpêche et le chalutage sont également destructeurs pour les écosystèmes marins, biodiversité qui s'est formée au cours de dizaines de milliers d'années [ 32 ]. De plus, le chalutage condamne à la mort d'autres mammifères marins, oiseauxtortues et poissons, car pêchés et broyés aussi avec les espèces animales initiales recherchées, mais considérés comme prises inutiles [ 32 ].

Dans le cas de la pêche au thonautres espèces non visées sont également tuées de façon régulière [en particulier les dauphinsqui se trouvent généralement au-dessus des thons, dauphins ainsi tués broyés dans les winchs avec les thons [ 32 ] ].

Les 5 formes de végétarisme

Le World Watch Institute considère que la production de viande et de produits d'origine animale dans la quantité actuelle et probablement à l'avenir n'est pas soutenable du point de vue de l' environnement dans une optique de développement durable [ ]. L'eau devient une ressource de plus en plus rare dans de nombreux endroits du monde. Sa consommation trop importante par les humains endommage les rivières et les écosystèmes et mène à la salinité et la désertification.

Un régime végétarien consomme considérablement moins d'eau qu'un régime basé sur la viande. Les protéines animales requièrent de plus grandes dépenses d' énergie fossilehuit fois plus que pour une quantité comparable de protéine végétale.

Cette consommation d'énergie fossile produit du dioxyde de carboneun gaz à effet de serre. La production animalière produit également du fumierqui, bien qu'il soit une base du compostdégage du méthane. Des animaux tels que la vache produisent grammes de méthane par jour, ce gaz présentant un potentiel de réchauffement 25 fois supérieur à celui du CO 2. Néanmoins, il concède que ce chiffre pourrait être exact au niveau mondial [ ][ ][ ].

Les officiels, les personnalités politiques et divers fonctionnaires mangeraient végétarien un jour par semaine, en reconnaissance de ce rapport des Nations unies. Il existe, parmi les arguments avancés par certains végétariens, celui d'une solidarité morale envers les peuples du tiers monde et les hommes exploités. Si tous les habitants de l' Amérique du Nord s'abstenaient de manger de la viande un jour par semaine, cela permettrait, indirectement, de nourrir 25 millions de personnes démunies, tous les jours pendant une année entière!

Cela contribuerait aussi à lutter efficacement contre le changement climatique. C'est pourquoi selon Rajendra Kumar Pachauriprix Nobel de la Paix […], une tendance mondiale vers un régime végétarien est essentielle pour combattre la faim dans le monde ainsi que la pénurie d'énergie et les pires impacts du changement climatique.

Elles sont plus d'un milliard aujourd'hui. En même temps, la consommation de viande explose. Personne ne peut répondre à cette question aujourd'hui. En Indele régime végétarien est considéré comme l'une des solutions à la sous-alimentation, mais des lobbies de l'élevage industriel et des grands propriétaires terriens font pression dans le sens contraire [ ]. On ne pourra jamais déterminer avec certitude dans quelle mesure nos relations avec autrui sont le résultat de nos sentiments, de notre bienveillance ou haine, et dans quelle mesure elles sont d'avance conditionnées par les rapports de force entre individus.

La vraie bonté de l'homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu'à l'égard de ceux qui ne représentent aucune force. Et c'est ici que s'est produite la faillite fondamentale de l'homme, si fondamentale que toutes les autres en découlent.

Certains individus n'apprécient pas le goût de la viande et en abandonnent la consommation pour cette raison [ ]. À l'inverse, quelques aliments pour végétariens essaient de reproduire le goût ou la texture de la viande tempeh, seitantofu préparé, soja texturé [ ]. Quelques personnes jugent la viande peu appétissante, particulièrement crue, et préfèrent simplement s'abstenir de consommer de la chair animale pour des raisons esthétiques ou émotionnelles.

D'autres trouveront esthétique le simple fait d'être végétarien. De plus, certains végétariens croient qu'un végétarien, mangeant des aliments provenant des végétaux, a une meilleure odeur corporelle [ ]. Beaucoup de religions, dont le bouddhismel' hindouisme notamment dans la philosophie yogale jaïnisme et le sikhismeenseignent que toute vie devrait avoir une valeur et ne devrait pas être détruite volontairement pour une gratification humaine non nécessaire.

L' ahimsa est la notion philosophique des religions indiennes de l' hindouismedu bouddhisme et du jaïnisme qui introduit le végétarisme comme norme dans l'alimentation. L'ahimsa est une valeur qui recommande la non-violence et le respect pour toute vie, humaine, animale ou végétale comme il en est chez les Bishnoïs.

Ahimsa est assez souvent traduit par non-violence ou non-nuisance à l'égard de tous les êtres vivants ou respect de la vie sous toutes ses formes. Dans le cadre de l'hindouisme, le terme ahimsa apparaît écrit pour la première fois dans les Upanishad et dans le Raja-Yoga. Pour cette raison, ô monarque, ô Yudhishthir, sache que le refus de la viande est le plus grand refuge de la religion, du ciel, et du bonheur.

S'abstenir de blesser est le plus grand des principes. Il est, là encore, la plus grande des pénitences. Il est également la plus grande des vérités parmi toutes les preuves d'affection.

La viande ne peut pas être retirée de l'herbe ou du bois ou de la pierre. À moins qu'une créature vivante soit tuée, cela ne peut être réalisé. Donc, tu es dans la faute en mangeant de la chair. Cet homme, qui s'abstient de la viande, n'est jamais mis dans la crainte, ô roi, par aucune créature. Toutes les créatures demandent sa protection. Il ne provoque jamais aucune inquiétude pour les autres, et lui-même n'a jamais à devenir anxieux.

Si personne ne mange de la chair, il n'y a alors plus personne pour tuer des êtres vivants. L'homme qui tue des êtres vivants les assassine pour le bien de la personne qui mange de la chair. Si la chair est considérée comme non comestible, il n'y a alors plus d'abattage d'êtres vivants. C'est dans l'intérêt du mangeur de viande que le massacre des êtres vivants se réalise dans le monde. Ainsi, il existe trois formes de mise à mort. Celui qui apporte la chair ou l'apporte pour elle-même, celui qui coupe les membres d'un animal, et celui qui l'achète, la vend, ou les cuisiniers de la viande et celui qui la mange — tous ces éléments sont à considérer comme des mangeurs de viande [ ].

Ce régime alimentaire principalement fondé sur une nourriture à base de laitages et produits verts, est fortement pratiqué dans les communautés orthodoxes de l'Inde du Sud, dans certains États du nord comme le Gujarat ou du sud au Karnataka où l'influence des jaïns est significative.

Le svadharma le dharma personnel des brahmanes inclut le végétarisme, le brahmane étant appelé à mener une vie absolument pure. L'hindouisme encourage donc le végétarisme [ ]. Dans cette conception religieuse, tous les êtres vivants étant vus comme des sanctuaires de l'âtman, aucun temple de l'âtman ne lui est dédié, au contraire d'autres divinités comme Vishnou ou Shiva.

Dans la plupart de villes saintes hindoues, il existe une interdiction de tous les aliments non-végétariens et de tous les alcools, et une interdiction légale existe sur l'abattage de vaches dans presque tous les États de l'Inde. Le cuir d'une vache morte de cause naturelle est cependant accepté. Toutes les règles alimentaires citées pour les hindous s'appliquent aux jaïns. Récemment, les Tibétains modifient profondément leurs habitudes alimentaires et deviennent de plus en plus végétariens.

Ils suivent les conseils du 14 e dalaï-lama et du 17 e Karmapale regime de st domingue ont donné en et des instructions sur les bienfaits de ne pas manger de viande afin de ne pas faire souffrir les animaux [ ][ ].

Il est noté que le dalaï-lama n'est pas strictement végétarien, après avoir contracté une hépatite B ayant endommagé son foie, il a dû suivre les recommandations de médecins lui recommandant de manger de la viande.

Il limite néanmoins sa consommation et se considère comme semi-végétarien [ ]. Dans la Région autonome du Tibetainsi que dans le Khamet l' Amdodes restaurants végétariens s'ouvrent [ ]. Les mouvements néo- confucianistes demandent à leurs adeptes de suivre un régime végétarien, comme le Ikuan Tao. Un débat de longue date existe quant à la pratique alimentaire originelle de l'humanité. Le judaïsmele christianismele rastafarisme et l' islam ont un fond culturel commun concernant l'histoire de l'humanité: la Genèse, propre à la Bible.

Je vous ai donné toutes les herbes qui portent leurs graines sur la terre, et tous les arbres qui renferment en eux-mêmes leur semence chacun selon son espèce, afin qu'ils vous servent de nourriture.

Des médecins, naturalistes, philosophes et historiens prirent ensuite le relais, en proposant de nouvelles questions. De plus, si l'on tient compte de la Bible hébraïque originelle, dénuée d'interprétations anthropocentristes selon certains théologiens, Dieu se serait fait homme pour les seuls hommes [ ]la Genèse n'indique nulle part que les animaux ont besoin d'être dirigés ou qu'ils doivent l'être pour accomplir leur destinées, eux qui d'ailleurs louent à leur manière Dieu PsaumesCXLVIII [ ].